Publiée le 05/07/2018

Le sujet  abordé : les débuts à l’école, souvent pendant la guerre… une école qu’on rejoignait en sabots.
Un de nos résidents a raté le bac, au goûter on avait droit à des biscuits Brun ou à des biscuits à la cuillère.
Venons aux punitions des institutrices très sévères : le chapeau d’âne, être mis au piquet.
 70 ans plus tard… elles sont toujours gravées dans leur esprit.
Un Monsieur qui a été maire d’un joli village dans l’Ain, à côté de Chambéry a été viré de l’école plusieurs fois.
Ma foi…

Nous utilisons des cookies pour mesurer la performance de notre site. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus